EN | FR

Cet album est une invitation à rentrer dans un univers intriguant, énigmatique, quasi mystique, comme un ultime pèlerinage aux confins des possibilités sonores du piano. Construit autour des thématiques de la nuit, de la mort et du mystère, ce récital réunit des oeuvres emblématiques telles que la « Messe noire », « Vers la flamme » de Scriabine, « Lugubre gondola » et « La Notte » de Liszt, aux côtés d’oeuvres plus rares.

 

Écouter l’album >

Composés à une dizaine d’années d’écart, les préludes du jeune Messiaen et de Debussy,  artiste alors déjà consacré, présentent de troublantes similitudes de style, qui se retrouvent jusque dans la poésie et la mystique de leurs titres. Vingt préludes en forme de carte postale sonore, vingt miniatures aux frontières de l’impressionnisme, comme autant d’instantanés de vie et d’évocations oniriques, des feuilles mortes de l’automne à un voyage imaginaire en Espagne, des mille couleurs d’un feu d’artifice à la désolation d’un paysage triste…

 

Écouter l’album >

Il m’a toujours semblé connaître l’Art de la Fugue. J’en percevais l’immensité, j’en aimais le mystère. Mystère de l’oeuvre inachevée, questionnement face à l’oeuvre testamentaire, fascination exercée par la perfection de l’oeuvre contrapuntique. L’Art de la Fugue nous réapprend le temps, le besoin du temps, l’acceptation du temps…

 

Écouter l’album >

Certains programmes s’imposent bien plus qu’ils ne se composent. Celui-ci m’est apparu comme une nécessité, une forme d’instinct ou de besoin impérieux me poussant à réunir des pièces avec le sentiment que Bach aurait, en un sens, posé la première pierre.

 

Écouter l’album >

Ce disque propose une sélection de trois des plus belles sonates de Beethoven pour piano et violon, abordées en situation de concert au théâtre du Jeu de Paume d’Aix-en-Provence, pour mieux en restituer l’énergie vibrante et communicative.

 

Écouter l’album >

Chaque disque a son histoire, certains racontent une histoire, celui-ci rencontre l’Histoire…La malle du Poilu, sous l’apparence de partitions musicales, nous replonge dans le présent de la Grande Guerre. A travers la mémoire du musicien et soldat Lucien Durosoir, nous comprenons que l’esprit humain, à travers la musique, est plus fort que la barbarie.

 

Écouter l’album >