EN | FR

« Pianiste d’une rare finesse. Un jeu au lyrisme séduisant, délicat ou brûlant… » La Croix

« Majesté virtuose, somptueuse, envoûtante… et cette manière de sembler disparaître derrière la musique tout en s’imposant comme le maître indiscutable » Musicologie.org

« Son piano est de notre temps sans pour autant rompre avec la grande tradition du piano romantique. Une artiste à suivre » Classica

 

La pianiste Célimène Daudet, issue de deux cultures, française et haïtienne, est une soliste dont le jeu est décrit par la presse comme étant d’un « lyrisme séduisant, délicat ou brûlant ».

Invitée des grandes salles, Célimène Daudet se produit aux Etats-Unis et au Canada (Carnegie Hall de New York, Washington D.C., Minneapolis, Kansas City, Calgary, Banff…), en Russie (Moscou, Philarmonie de Nijni-Novgorod, Philarmonie de Rostov sur le Don), en Asie du Sud-Est (Opéra de Hanoi, Opéra de Ho Chi Minh Ville, Dewan Philharmonic à Kuala Lumpur, Singapour, Jakarta…), en Chine (NCPA à Pékin , SHOAC à Shanghai, Philarmonie de Suzhou, Nanning, Tianjin), en Amérique latine (Théâtre Ataneo de Panama, Colombie),en Israël (Tel Aviv, Jérusalem), Afrique (Congo, Gabon, Algérie), dans les Emirats Arabes Unis (Théâtre d’Abu Dhabi) et à travers l’Europe.

En France, elle est l’invitée régulière de nombreux festivals et des grandes salles nationales (Festival le Printemps des Arts de Monte-Carlo, La Folle Journée de Nantes, les Flâneries musicales de Reims, Festival Debussy, Festival d’Aix, Festival des Nuits pianistiques, Festival les Nancyphonies, Festival ArsTerra, théâtre du Châtelet, le Centquatre, salle Cortot, théâtre Silvia Monfort, la Halle aux grains de Toulouse, Opéra national de Lyon, Opéra d’Avignon, théâtre du Jeu de Paume d’Aix-en-Provence, MC2 de Grenoble, théâtre musical de Besançon, Equinoxe à Châteauroux, théâtre d’Angoulême, théâtre de Compiègne, théâtre de la Croix-Rousse à Lyon…)

Marraine en 2015 du Festival les Amateurs Virtuoses au Théâtre du Châtelet, elle a également soutenu la promotion des nouveaux talents lors de la soirée de lancement du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence.

Tous unanimement salués par la presse, ses enregistrements sont toujours longuement mûris. Plusieurs années sur la musique de Bach l’ont conduite à la réalisation de deux albums: “A tribute to Bach” (Arion 2011), L’Art de la Fugue (Arion 2013).  “Dans la malle du Poilu” (Arion 2013) en duo avec la violoniste Amanda Favier, sélectionné parmi les meilleurs disques de l’année 2014 par Le Monde, a été le fruit d’une recherche sur un répertoire rare lié à la Grande Guerre. En 2016, paraît le premier volume de l’intégrale des sonates de Beethoven pour piano et violon, toujours avec Amanda Favier, pour le label NoMadMusic.

Célimène Daudet aime partager la scène avec des artistes d’univers différents: avec le chorégraphe Yuval Pick, la comédienne Marie-Christine Barrault, la compagnie Yoann Bourgeois avec laquelle elle a interprété plus de cent fois l’Art de la Fugue de Bach.

Formée au Conservatoire d’Aix-en-Provence, sa ville natale, puis aux CNSMD de Lyon et Paris, elle est lauréate du concours international Jean Françaix, du concours international Fnapec, et remporte le Prix international Pro Musicis. Elle est nommée « Artiste Génération Spedidam 2014 » et reçoit le soutien de la fondation Villecroze, the Banff centre for the arts au Canada, la fondation Safran, le groupe Suez-Environnement, BNP Paribas.

Célimène est Steinway Artist.